couverture

Sommaire du n°107-108 (octobre 2022)

Jean-Louis Comolli

Introduction, par Catherine Blangonnet-Auer

Le temps des Cahiers, entretien avec Jean Narboni

Passage de Jean-Louis Comolli, par Jacques Réda

Heureuse rencontre !, par Claude Guisard

Chaque film était une aventure inédite qui me débordait, par Gérald Collas

Jean-Louis Comolli ou les années d'apprentissage, par Anne Baudry

Travailler avec Jean-Louis Comolli, par Ginette Lavigne

Apprendre parce qu'on filme, par Michel Samson

Mon fantôme préféré, par Sylvie Lindeperg

Mon ami et son pantin, par Carlo Ginzburg

Coudre, découdre, recoudre, par Claudio Pazienza

Besoin de Comolli, par Gerardo Yoel

Jean-Louis Comolli et Images documentaires, par Catherine Blangonnet-Auer

Filmographie

Films

De Humani Corporis Fabrica, de Lucien Castaing Taylor et Verena Paravel, par Raphaëlle Pireyre
Des mots qui restent, de Nurith Aviv, par Constance Bonnot
The Earth is Blue As an Orange, d’Iryna Tsilyk, par Hervé Nisic
Extramuros : une peine sans murs, de Catherine Rechard, par Romain Lefebvre
Exogène (Matter Out Of Place), de Nikolaus Geyrhalter, par Julien Farenc
Mr. Landsbergis, de Sergueï Loznitsa, par Arnaud Hée

Parti pris

Avec Edouard Louis, le partage de la pensée, entretien avec François Caillat

Prochaines rencontres de la revue au Centre Pompidou, le lundi 16 janvier, à 20h : "Les Mots pour le dire", d’Emil Weiss, projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur et Catherine Clément.

Les mots de ce film sont de Charlotte Delbo. Dès son retour des camps, Charlotte Delbo invente un langage pour rendre visible ce que les femmes ont vécu, ressenti à Auschwitz. Le film d’Emil Weiss s’attache à faire entendre l’une des plus puissantes expressions littéraires qui nous soit parvenue à ce jour. Une polyphonie composée de quatre voix résonne au cœur des lieux originels des événements.

Nikolaus Geyrhalter, Homo sapiens
Rétrospective au Centre Pompidou du 6 janvier au 15 mars 2023. Projection de "Exogène" (Matter Out Of Place), les 6 janvier, 21 janvier et 16 février à 20h.